Préparez votre budget de communication pour 2019 !

Augmenter vos ventes, développer votre image de marque, sécuriser votre clientèle… Pour qu’une organisation fonctionne au mieux, elle se doit de communiquer, d’être remarquée et appréciée auprès de sa cible. Nous allons vous parler aujourd’hui du « nerf de la guerre », à savoir le budget alloué à vos projets de communication : comment le définir et le préparer de manière réaliste ? Quelles sont les grandes lignes à établir ? Nous vous donnons ici les principales clés de succès à prendre en compte pour monter vos projets de communication !

 

Le budget de communication : est-ce nécessaire ?

 

Ne tournons pas autour du pot : OUI, prévoir un budget de communication est nécessaire, et vouloir s’y soustraire est une erreur.

Vos possibilités en termes de projets de communication sont multiples. Prenons par exemple la communication digitale. Vous avez à votre disposition de nombreux outils et canaux de communication. Certains vont être nécessaires pour toucher votre cible, d’autres vont parfois s’avérer inutiles. Si votre organisation n’a pas de visuels pertinents à proposer, mobiliser des ressources sur Instagram va s’avérer peu effectif, avec un retour sur investissement certainement en deçà de vos attentes. En amont, prévoir un budget va alors vous permettre de ne pas vous disperser et d’anticiper, car ce budget délimitera votre plan de communication.

En aval, prévoir un budget va rendre possible un suivi afin de connaître au mieux l’impact de vos actions. Si vous investissez 10 000€ sur Google Adwords, en trackant les performances de votre campagne, vous pourrez alors dire qu’un client vous coûte X€ sur Google Adwords et définir si ce canal est pertinent et rentable pour votre activité.

Afin de pouvoir élaborer et améliorer votre plan et stratégie de communication, établir un budget est donc indispensable. Mais comment faire ?

 

Par où débuter ?
 

 

Posez-vous les bonnes questions et faites un bilan de votre situation, afin d’optimiser au maximum vos dépenses et vos projets de communication.

Situation de votre organisation

  • Votre chiffre d’affaires : à combien s’élève votre chiffre d’affaires et quelle part souhaitez-vous dédier à votre communication ?
  • Votre image et positionnement : si vous venez de vous lancer dans un projet, vos investissements doivent souvent être plus élevés que si vous êtes à maturité, vous devez vous faire connaître !
  • Vos supports de communication existants : site web, newsletter, réseaux sociaux, etc. ? Que devez-vous mettre en place à la rentrée ?
  • Votre budget accordé à la communication les années précédentes : part du chiffre d’affaires global ? Part du chiffre d’affaires par support déployé ? Quel retour sur investissement ?

Marché et secteur d’activité

  • Votre marché : quelle est sa taille (local, régional, national ou international) ?
  • Vos cibles : qui sont-elles (cœurs de cible prescripteurs…), combien sont-elles et comment reçoivent-elles l’information ?
  • Vos concurrents : que fait la concurrence en termes de communication et combien dépense-t-elle ? Par exemple, le budget marketing des PME s’estime généralement à 10% du CA. Les entreprises innovantes consacrent des budgets communication pouvant aller jusqu’à 50 % de leur budget total.
  • Vos rendez-vous immanquables : quels sont les évènements importants de votre secteur d’activité pour lesquels vous devrez mobiliser des ressources ?

Vos objectifs de communication :

  • Votre ligne directrice : votre budget communication doit vous permettre de tester différents scénarios, mais vous devez vous fixer des objectifs clairs. Vous pourrez alors construire un budget réaliste comptabilisant toutes vos dépenses de communication.
  • Votre réflexion stratégique sur vos priorités : vous allez devoir définir des actions à mener pour atteindre vos objectifs de vente et/ou de notoriété.

 

Les éléments à intégrer dans votre budget

 

 

Une fois que vous avez établi vos objectifs, cibles et ressources, il vous faudra recenser pour chaque action de communication toutes les charges à venir et les recettes anticipées.

Toute action de communication est à intégrer dans votre budget par ordre de priorité par rapport à votre stratégie :

  • Travaux d’impression (plaquettes, flyers, kakémonos, papeterie etc.) ;
  • Achat d’espace publicitaire (presse, affichage, guide, etc.)
  • Communication digitale (community management, contenu sponsorisé etc.)
  • Prestations de conseil en communication
  • Dépenses hors-médias (événementiel, relations publiques, street-marketing etc.)

N’oubliez pas les frais « indirects » : charges de personnel, licences d’outils et de logiciels, coûts du temps passé sur la communication (réunions, contacts, briefings, validation, gestion prestataires/partenaires etc.)

 

CONCLUSION

 

Dresser un budget pertinent et réaliste est une étape incontournable pour anticiper vos projets, les mettre en place et évaluer l’impact de vos actions. Gardez néanmoins en tête que votre budget doit être souple, dans la mesure où votre marché est susceptible de subir des changements et il vous faudra pouvoir l’adapter rapidement au besoin.

Vous avez besoin de conseils et d’accompagnement pour définir votre budget de communication ? Nous serions ravis de vous aider, que ce soit pour faire un état des lieux de vos dépenses de communication, vous proposer des recommandations opérationnelles ou encore vous accompagner dans l’élaboration complète de votre budget.

 

N’hésitez pas à nous contacter !

No Comments

Leave a Comment: